Réussir sa vie par la pensée créatrice 2


La cause subtile de toute manifestation

 

Les initiés de tout temps affirment que tout ce qui apparaît dans le monde tangible provient de mondes plus subtils. En d'autres termes : aucun être, aucune forme matérielle, évènement, ou situation ne peuvent se concrétiser dans nos vies sans exister préalablement dans une sphère vibratoire invisible.

Cette sphère de matière plus subtile, ou encore 'matière-éthérique', est une sorte de 'moule' pour tout ce qui doit se condenser ultérieurement dans le plan physique. Les scientifiques actuels ont d'ailleurs pu démontrer cette réalité occulte grâce à la technique de la photographie Kirlian. Par cette technologie, il est possible de photographier le développement futur d'une plante, par exemple, alors que celle-ci n'est encore qu'au stade embryonnaire et apparaît physiquement sous la forme d'un simple bourgeon. L'image obtenue permet donc de révéler le moule éthérique préexistant à la forme physique, densifiée.

Lorsqu'une création, un évènement, une situation se manifestent dans cette sphère, ils sont encore malléables. Certes, le moule subtil doit donner naissance à une manifestation matérielle, mais celle-ci n'est encore qu'un potentiel. A ce stade, si le futur est déjà écrit sur le Grand Livre, il est encore possible de modifier le texte de ses pages et de tout transformer. En revanche, si aucune force, aucune énergie, aucun facteur extérieur n'interviennent sur le moule subtil dans les temps impartis, la condensation physique advient et, à ce stade, le sort en est jeté.

La médecine traditionnelle chinoise connaît tous ces secrets. Par la technique de l'acupuncture, par exemple, elle agit sur le corps éthérique (le moule) afin de corriger les problèmes avant qu'ils ne se concrétisent dans le corps physique (le résultat). C'est d'ailleurs pour cette raison qu'en Chine, un médecin préfère s'occuper de la santé de ses patients plutôt que de leurs maladies. Traditionnellement, un médecin dont les patients sont malades est considéré comme incompétent. Il n'a pas su les guérir avant que la maladie ne se manifeste.


Comment façonner, transformer, le moule de son existence ?



La matière-éthérique étant plus subtile que la matière tangible, elle réagit à toutes sortes d'influences en provenance de la pensée, des sentiments, des états d'âmes, etc.

Prenons un exemple : une croyance, une peur, une pensée que l'on nourrit régulièrement devient de plus en plus vivante et grandit dans les mondes spirituels. Cela est un processus naturel et incontournable, car l'être humain est créateur ; il ne peut faire autrement que d'engendrer des formes-pensées, des forces et des êtres subtils dans les sphères invisibles. La croyance, peur ou pensée susmentionnée est reliée à des mondes et à d'autres croyances, peurs ou pensées en affinités avec elles. Elle ne s'approche jamais seule du monde physique et si celui ou celle qui la génère inconsciemment n'y prête pas attention, ces forces entrent de plus en plus profondément dans sa vie. Leur aspiration est de s'incarner, c'est-à-dire de se concrétiser dans la matière dense et d'y évoluer, d'y œuvrer pour leurs propres objectifs. Lorsqu'elles passent du stade spirituel au stade éthérique et qu'elles s'apprêtent à toucher la matière, l'individu peut encore reformuler ses créations. Il peut le faire en agissant au niveau subtil par un travail spirituel axé sur la maîtrise des pensées, des sentiments, des désirs, etc. S'il ne le fait pas à ce niveau, il est ensuite trop tard et il doit vivre avec ce qu'il a engendré consciemment ou inconsciemment.

Un projet – de quelque ordre qu'il soit – ne peut aboutir si son initiateur génère sans cesse les conditions contraires à sa manifestation sur le plan subtil.


C'est là qu'intervient la science de la pensée créatrice !

Chaque pensée (chaque prière, chaque affirmation, chaque sentiment) est créative. C’est par notre ardeur à les tenir pour vraies qu’elles se manifesteront dans notre existence…

 

 

Suite de l'article