Réussir sa vie par la pensée créatrice

N'avez-vous jamais remarqué que certains individus semblent réussir tout ce qu'ils entreprennent, alors que d'autres essuient échecs sur échecs, malgré des efforts constants ? N'avez-vous jamais observé qu'une poignée d'hommes et de femmes bénéficient sans cesse de coïncidences, d'opportunités, de synchronicités qui soutiennent leurs différents projets, alors que d'autres voient se lever devant eux d'innombrables obstacles ?

Devant ces situations, la plupart des gens affirmeront qu'il s'agit de chance et de malchance. D'autres parleront de bon ou de mauvais karma, et d'autres encore préfèreront penser que leurs difficultés proviennent d'un envoûtement.

Quelques êtres en marge de la culture la plus répandue, quant à eux, décrèteront que nous sommes co-créateurs de notre destinée et que nous disposons de tous les outils pour l'orienter dans un sens ou dans l'autre. La puissance créatrice de notre pensée serait l'un de ces merveilleux outils. Et celle-ci pourrait bien être à la fois la clé de toute réussite et la raison cachée de nombreux échecs...


Un simple témoignage...


Il y a quelques années de cela, je me promenais fréquemment à la tombée de la nuit, dans les rues d'une grande ville dans laquelle j'habitais. Sous certains porches sombres ou aux détours de quelque rue mal famée, il m'arrivait de temps à autre de croiser des groupes de jeunes gens plus ou moins recommandables. Lorsque je devais traverser ce genre de lieux – de manière inévitable – j'avais pris l'habitude, par la pensée, de m'entourer d'un manteau de Lumière et d'Amour et de me placer entre les mains d'un monde supérieur

Dès que je pratiquais cette technique, toute peur me quittait immédiatement et je me sentais accompagné, rassuré, en résonance avec une sphère vibratoire plus subtile que celle dans laquelle je me trouvais auparavant. Ensuite, je franchissais les passages risqués de manière relativement détendue et avec une grande confiance dans l'Amour divin omniprésent. Je savais que quoi qu'il advienne, je serais protégé et qu'aucun mal ne pourrait m'advenir. Pendant les nombreuses années durant lesquelles j'ai vécu dans cette ville (plus de 15 au total), je n'ai jamais été attaqué, même en pleine nuit, dans les lieux les plus dangereux.

Pourtant, lors d'un bel après-midi d'été, et dans cette même ville, alors que je revenais d'une séance de cinéma, aux côtés d'un ami, tout bascula. Nous déambulions dans une rue ensoleillée, relativement déserte et calme, lorsque ce dernier commença à accélérer le pas et à prendre de l'avance sur moi. Je le rattrapai et lui demandai la raison de son empressement. Tout en continuant à accélérer la cadence, il me fit un signe de la tête et me montra un couple de jeunes gens, à une trentaine de mètres derrière nous. Je ne compris ni ce qu'il voulait me dire, ni la raison de son comportement bizarre.

Au bout de quelques minutes, ce couple : un jeune homme et son amie, nous rattrapa. Brusquement, le jeune homme sortit un couteau à crans d'arrêt de sa poche et, de l'autre main s'agrippa à ma sacoche avec l'intention de me dévaliser. Mon ami, quant à lui, avait reculé de quelques pas et assistait à la scène sans mot dire.

Etonné, et tout en me cramponnant à ma sacoche – qui contenait de l'argent, des carnets de chèques, etc. – je pratiquai aussitôt ma technique habituelle, décrite ci-avant, et commençai ensuite à discuter avec mon adversaire, sans peur. Au bout d'une dizaine de minutes de dialogue ininterrompu, celui-ci sembla décontenancé. Il lâcha le butin qu'il convoitait et nous laissa filer, mon ami et moi-même, sentant qu'au final, il ne pouvait rien contre nous.

 Quelques minutes plus tard et interloqué par cette agression, je me tournai vers mon comparse. Celui-ci m'avoua qu'il avait repéré les jeunes gens de très loin et qu'étant donné qu'il avait déjà été agressé plusieurs fois, il s'attendait systématiquement à ce que ce genre de choses se produise lorsqu'il se trouvait dans des lieux peu fréquentés.

Je compris aussitôt ce qui avait suscité ou 'appelé' cette situation inhabituelle : la pensée créatrice de mon ami, utilisée de manière inconsciente.


Une autre histoire...

 

 Un jeune homme aspirait à vivre une histoire d'amour et à trouver la femme de sa vie. Confiant dans la force de sa pensée créatrice et dans la capacité de l'existence à répondre à ses aspirations, il commença à nourrir ce projet en lui avec ferveur. Il se mit ensuite à observer tous les évènements de sa vie, en s'attendant à ce que cela se produise et en sachant que, quoi qu'il arrive, cela était déjà réalisé. Dans les 2 mois qui suivirent la naissance de ce projet, il eut un grave accident de voiture et dut être hospitalisé.

Sans désespérer et tout en sachant que la vie répondrait à sa demande d'une manière ou d'une autre, il garda confiance et ne laissa aucun doute ternir ses pensées. Sans connaître la raison de cet accident, il savait néanmoins que cet évènement faisait partie du processus de réussite de son projet. Il ne douta pas et resta concentré sur son but.

Quelques temps plus tard, au cours de sa convalescence, il sympathisa avec le médecin qui s'occupait de son cas. Ce médecin était une femme de son âge pour qui il ressentit tout de suite une réelle sympathie. Tous deux restèrent en contact pendant un certain temps après son séjour à l’hôpital et finirent par tomber amoureux l’un de l’autre.

 

Ces deux anecdotes illustrent parfaitement la puissance de la pensée créatrice. Dans le premier exemple, l'individu est victime du mauvais emploi de sa pensée et l'utilise de manière inconsciente. Dans le second cas, il comprend que la pensée est précieuse, qu'elle peut devenir une puissante alliée et la met consciemment au service de la réalisation de ses projets.

 

“Ce à quoi tu t’attends va déterminer ton futur. Attends-toi toujours au meilleur et tu verras que ton bonheur est spontanément contenu dans ton espérance…”
Deepak Chopra

 

 

Suite de l'article

N'avez-vous jamais remarqué que certains individus semblent réussir tout ce qu'ils entreprennent, alors que d'autres essuient échecs sur échecs, malgré des efforts constants ? N'avez-vous jamais observé qu'une poignée d'hommes et de femmes bénéficient sans cesse de coïncidences, d'opportunités, de synchronicités qui soutiennent leurs différents projets, alors que d'autres voient se lever devant eux d'innombrables obstacles ?

 

Devant ces situations, la plupart des gens affirmeront qu'il s'agit de chance et de malchance. D'autres parleront de bon ou de mauvais karma, et d'autres encore préfèreront penser que leurs difficultés proviennent d'un envoûtement.

 

Quelques êtres en marge de la culture la plus répandue, quant à eux, décrèteront que nous sommes co-créateurs de notre destinée et que nous disposons de tous les outils pour l'orienter dans un sens ou dans l'autre. La puissance créatrice de notre pensée serait l'un de ces merveilleux outils. Et celle-ci pourrait bien être à la fois la clé de toute réussite et la raison cachée de nombreux échecs...